Accueillir le trouble qui précède le changement.

Tout commence là, par ce moment de trouble, de vide, cette parenthèse dans le temps, où l’on titube, sonné, entre une vie passée sans retour possible et un futur non défini.   Notre passé encore trop présent vient régulièrement piquer notre sensibilité émotionnelle. Il réactive nos culpabilités profondes, liées à ces échecs pourtant révolus,  qui…